Massage Thai Traditionnel Paris : bienfaits Lôk Siam Spa

Massage thai Traditionnel Paris Duo

Lôk Siam Spa : Bienfaits du massage thai traditionnel

Massage thai traditionnel, deux grands types : le style de la Cour et le style du peuple. Seules les pouces sont utilisés pour le style de la Cour, tandis que les pouces, les genoux, les coudes et les pieds sont utilisés pour le style du peuple. Les clients portent des vêtements confortables et sont allongés sur un matelas. Avant de commencer le massage, la practicienne se doit de présenter ses respects aux professeurs, ce premier travaillant à partir des pieds jusqu’à la tête. Après quelques minutes, il demande aux clients si la pression est trop forte ou trop douce. Les principales lignes d’énergie sont pressées pour débloquer le flux d’énergie. Les muscles sont étendus afin que le stress et la tension musculaire et de l’esprit diminuent. Le massage, dont la durée est d’environ deux heures, se finit par le massage du cou et de la tête.
Parfois, certains clients peuvent demander un massage thai traditionnel des pieds s’ils ont besoin d’un traitement spécifique. Le massage de pieds vient quant à lui de l’art de la médecine chinoise. On croit que les racines des nerfs des organes intérieurs sont dans la plante de pieds. Alors, la masseuse presse sur les points des racines en utilisant un bâtonnet en bois ou pique une partie malade avec une aiguille très fine pour avoir une bonne circulation du sang et pour la stimulation des organes internes. Ce traitement est proposé en cas de maux de tête, de tension, ou même de constipation. Le massage des pieds ou Foot Massage correspond à la réflexologie Plantaire.
Massage thai traditionnel Paris
L’on trouve cette même réflexologie pour la tête, on parlera alors de Réflexologie Crânienne.

Le massage thai traditionnel est particulièrement apprécié chez les sportifs et les personnes dont le travail demande des efforts physiques importants causant des courbatures ou tensions musculaires importantes.

Avatar
AUTHOR

Gilles SARAF

All stories by: Gilles SARAF